Vue sur la birfurcation de la gare de Serquigny le samedi 28 juillet en matinée, la Paficic Etat 231G558 de Sotteville-les-Rouen !!!

image0000001

 

Merci à Ariane et Bérénice !!! 

Afin de faire face à l'augmentation de son trafic voyageur, le réseau de l'Administration des chemins de fer de l'État fit étudier en 1913 un modèle de Pacific inspiré des machines du Paris-Orléans (PO) construites en 1909. La guerre de 1914-1918 retarda leur livraison qui ne sera en partie effectuée qu'après l'Armistice de 1918. La série comprenait 283 unités et leur construction fit l'objet de plusieurs contrats entre différentes entreprises.

Dès leur mise en service, ces machines furent affectées au service des trains rapides depuis les gares de Paris-Montparnasse et Paris-Saint Lazare.

Les tenders accouplés à ces Pacific étaient de type « État » à bogies. Leur capacité était de 22 m3 d'eau et de 8 à 12 tonnes de charbon. Construits à 643 exemplaires pour le réseau de l'État, ils furent à la création de la SNCF en 1938 immatriculés 22 C pour ceux qui étaient équipés d'une écope de prise d'eau en marche et 22 B pour ceux qui étaient d'origine démunis de système d'écopage.

Une machine est préservée, la 3-231 G 558.