gares et trains

01 août 2018

La 231G558 : le retour de la "Princesse"

  Vue sur la birfurcation de la gare de Serquigny le samedi 28 juillet en matinée, la Paficic Etat 231G558 de Sotteville-les-Rouen !!!   Merci à Ariane et Bérinice !!!  Afin de faire face à l'augmentation de son trafic voyageur, le réseau de l'Administration des chemins de fer de l'État fit étudier en 1913 un modèle de Pacific inspiré des machines du Paris-Orléans (PO) construites en 1909. La guerre de 1914-1918 retarda leur livraison qui ne sera en partie effectuée qu'après l'Armistice de 1918. La série... [Lire la suite]
Posté par gares et trains à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2018

Gare vue du ciel : Serquigny (Eure).

La gare de Serquigny est située sur les lignes de Mantes-la-Jolie à Cherbourg et de Serquigny à Oissel, dans le département de l'Eure en région Normandie. C'est ainsi une gare de bifurcation desservie par les TER Haute-Normandie vers les gares de Paris/Saint-lazare, Evreux, Rouen/Rive-Droite et Caen. Gare de Serquigny vue du ciel (carte postale - collection personnelle).
Posté par gares et trains à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2018

Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire).

La SNCF avait vendu cette locomotive du type Pacific Chapelon à la ville en 1974, pour un franc symbolique. Construite en 1936, la Locomotive 231E41 avait été mise en retraite en 1963 et  depuis 1974 était installée sur un rond-point de la ville de Saint-Pierre-des-Corps, devenant même le symbole de cette ville. Abîmée par les intempéries et le temps, la locomotive est depuis décembre 2013 dans un hangar de la ville pour y être restaurée. La 231E41 en monument "pot de fleurs" La 231E41 alors en service.  
Posté par gares et trains à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2018

Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire).

La ville de Tours et tout particulièrement ses habitants les Tourangeaux qui habitaient en son centre, n'ont pas voulu que le train traverse leur ville car les escarbilles allaient salir la pierre de tuffeau de leurs maisons et immeubles. De plus, les marchands Tourangeaux graignaient la concurence liée à la facilité d'aller en train à Paris ou ailleurs. La gare de Tours est donc rstée un cul-de-sac.  Vue aérienne gare de Tours en 1954. Saint-Pierre-des-Corps a donc toujours été l'endroit où furent envoyés le sale, le... [Lire la suite]
Posté par gares et trains à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2018

Gares vue du ciel : Feignies (Nord).

Gare de Feigniesvue du ciel - Carte postale collection personnelle.
Posté par gares et trains à 19:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2018

Gares vue du ciel : Roubaix (Nord).

La gare de Roubaix est située dans le département du Nord en région Nors - Pas-de-Calais. Gare de Roubaix vue du ciel - Carte postale collection personnelle.
Posté par gares et trains à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2018

Gare de Messac-Guipry (Ille-et-Vilaine).

Intérieur de la gare de Messac-Guipry. Voyageur, souviens-toi !!!
Posté par gares et trains à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2018

Gare de Messac-Guipry (Ille-et-Vilaine).

  Sur les quais de la gare de Messac-Guipry !!!   En direction de Rennes ...   En direction de Redon ... En direction de Rennes autrefois ...
Posté par gares et trains à 18:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2018

Gare de Messac-Guipry (Ille-et-Vilaine).

La gare de Messac-Guipry se situe sur la ligne ferroviaire Rennes-Redon dans le département de l'Ille-et-Vilaine, en région Bretagne. La gare était aussi autrefois un noeud ferroviaire avec la ligne de Chateaubriant (Loire-Atlantique) à Ploërmel (Morbihan). Cette ligne était constituée de deux sections : de la gare de Chateaubriant à celle de Messac, puis de Messac à Ploërmel et desserte via Guer du camp de Coëtquidan.   La gare de Messac-Guipry autrefois ...   La gare de Messac-Guipry en juillet 2018.   La... [Lire la suite]
Posté par gares et trains à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2018

Dans les entrailles de la future ligne b du métro de Rennes (Ille-et-Vilaine).

Samedi et dimanche prochains, la future ligne B du métro s’ouvre au public entre les stations Saint-Germain et Sainte-Anne. Une occasion de découvrir les deux impressionnantes stations, toujours en construction, et de déambuler, à pied, sur les 600 m de tunnel les séparant. Une expérience à ne pas louper, car c’est un événement qui ne se reproduira pas. Les voies y seront posées à partir du mois de septembre. Le tunnel entre les stations Saint-Germain et Sainte-Anne. | Photos : Joel Le Gall/Ouest-France.
Posté par gares et trains à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]